☼+☾ J’écris et imprime

De manière irrégulière des éditions fleurissent de temps à autre sur mes imprimantes bancales. Elles me permettent de donner forme à ces poèmes laissés longtemps comme notes de téléphones ou à ces documents textes sanstitre qui s’accumulent. J’aime l’idée de pouvoir ensuite les faire circuler, palper, sentir, les offrir, les troquer, et faire s’ouvrir chez d’autres des fenêtres de mon quotidien.

je suis tombé amoureux de la lune et du soleil

juillet 2022

A4 plié, détachable

papier cartonné rose

imprimé en 12 exemplaires à l’Eglise aux bois (19)

planter mon regard dans le soleil

juin 2021

A5 plié en 2

papier cartonné jaune

imprimé en 48 exemplaires à l’Eglise aux bois (19)

planter mon regard dans le soleil

juin 2021

A5 plié en 2

papier cartonné jaune

imprimé en 48 exemplaires à l’Eglise aux bois (19)

En quittant la ville pour la campagne, mon rapport au temps à changé. Je retrouve mon corps. Je me reconnecte petit à petit en faisant lien avec mon nouvel environnement. Lorsque j’en ressens le besoin, souvent en adéquation avec les mouvements saisonniers, je compile poèmes et anecdotes du quotidien dans des micro-éditions. Ces écrits sont aussi les moyens pour moi d’expérimenter et assumer la découverte de mon identité de genre trans non-binaire en jouant avec la langue et les néologismes queer.

jaune murs de collectivité

novembre 2020

A4 plié, détachable

papier cartonné jaune

imprimé en 15 exemplaires à l’Eglise-aux-bois (19)

bleu du ciel de début mars

mars 2021

A4 plié, détachable

papier cartonné bleu

imprimé en 10 exemplaires à l’Eglise aux bois (19)

Note explicative pour Jaune murs de collectivité et Bleu du ciel de début mars

Toutes les deux ont été conçus dans le même processus, mais à plusieurs mois d’intervalles. L’une en automne, l’autre en hiver lorsque le printemps s’annonce. C’est en septembre que je me suis installé·e ici. Depuis, je vois défiler à ma fenêtre les saisons. J’y habite seul·e. Du côté est de l’appartement je peux voir la forêt. Du côté ouest, de petites montagnes se déploient derrière les cimes des sapins. C’est dans ce minuscule village et dans ce grand appartement que je me réapproprie doucement mon corps et mon identité. Je fais plus ample connaissance avec le soleil et ses couchers, la lune et ses levers, les plantes de la forêt, le boire et le manger. Depuis la fenêtre de la cuisine, je garde toujours un oeil sur la petit église qui pleure, elle m’inspire des poèmes et des images et quand l’excitation des changements de saison se fait sentir je sélectionne un papier dans l’atelier pour mettre en forme l’amour que je porte à ce quotidien si doux. Chacune des ces éditions est détachables en petites cartes à donner ou à garder pour soi comme une amulette ou un pense-bête. Les phrases sans ponctuations y raconte une journée, illustrées de photo tirées du téléphone. J’espère que pour celle ou celui qui en possèdera une, iel sentira que tout a été fait sans tracas ni douleur tout comme la douceur d’ouvrir ses volets le matin et s’apercevoir que le
ciel est tout bleu.

AUX FEUX

imprimé en 5 exemplaire en mai 2020 à Limoges

format A5, 12 pages

couverture en papier cartonné rouge, pages en différents papier de couleur

reliure au fil de coton rouge

Des soleils

écrit et imprimé pour la première fois en mars 2019

éditions photocopiable

Nombre d’exemplaires imprimés inconnu

feuille A4, pliée

 

J’ai grimpé la dune et j’ai vu l’océan

d’après un texte écrit en août 2015

imprimé en 7 exemplaire en septembre 2019 à Latresne

format A5, 8 pages

papier retrouvé dans une vieille pochette cartonné